Santé Mentalité

Créons des liens pour faire du bien. Se réaliser dans l'existence, c'est demeurer et devenir soi

Le pouvoir d’un «merci!»

ernest-tubb-509347

(Par Hella Ahmed) Se faire dire merci, ça fait du bien, et ça fait aussi bien du bien quand vous avez déjà donné au travail sans rien attendre ou recevoir en retour de façon directe.

Bien certainement, il y a les apprentissages rendus possibles, l’amélioration continue et l’impact à grande échelle, bien qu’ils ne soient pas visibles immédiatement, de gagnés, quand le travail est de valeur, mais un merci, c’est bien important, c’est une sorte de soulagement quand on est entrepreneur et qu’on  fonce suivant sa vision sans compter les heures de travail et les faveurs que l’on peut rendre alors qu’on s’accomplit et qu’on trace son propre chemin.

Les générateurs de succès

On pense souvent que ce sont les géants qui ouvrent les portes, pourtant de grands créatifs propulsent des débutants comme des grands avec leur travail et leur dévouement.  

On oublie aussi parfois de se méfier des beaux parleurs et de se reconnecter à sa propre valeur. Il y en a qui savent dévaloriser, par leur attitude et paroles, ce qu’ils pensent pourtant de grande valeur, puisqu’ils y ont recours pour eux-mêmes se construire et faire avancer leurs affaires. 

Quand on vous contacte pour un mandat, qu’on vous somme de travailler vite, sans contrat, sans garanties, sans réel contact, ou qu’on vous présente un discours éloquent de bienvenue à un poste pour finir par vous annoncer que c’est pour votre bien qu’il vous faut travailler quasi gratuitement, ou même bénévolement et ce aussi longtemps que vous tenez le coup, c’est qu’on veut presser le citron jusqu’au bout, ce citron, ce serait vous. 

Où commence et où s’arrête le bénévolat professionnel?

C’est au travailleur de le décider, c’est à lui d’évaluer ses qualités et ses faiblesses encore à travailler et c’est à lui de décider qu’il ne mettra pas son énergie à réaliser le rêve d’un autre au lieu de réaliser ses propres projets. 

Quand vous êtes salarié d’une compagnie, votre patron ne vous dira pas, avec une tape sur l’épaule : «désolé, j’ai oublié de te verser ton salaire à la dernière paye, je te paierai la prochaine fois».

Quand vous êtes travailleur autonome, c’est à vous d’être vigilant en tout temps et de maîtriser l’art de la négociation.

Des histoires incroyables

Il y a donc des histoires incroyables (comme celles de nos personnages boss, Mike, Tania et Amir) à ne pas digérer trop vite pour ne pas se mettre à croire que les «merci» ça paye le loyer, les factures et des vacances dans le sud peut-être quand il fait froid et qu’il faut reprendre son souffle pour continuer à réaliser ses projets.   

M – Écrivez-moi ça le plus vite possible, merci.

 – Qui êtes-vous? Je ne vous connais pas.

M – Êtes-vous capable d’écrire ce texte promotionnel?

 – Oui.

M – Alors, envoyez-le-moi en début de semaine.

 – Mais qui êtes-vous? Ai-je signé un contrat avec vous?

M – Je vous enverrai l’argent une fois que ce sera en ligne.

 – Non, je ne crois pas.

T – Quand allons-nous nous rencontrer pour la promotion de mon travail? En passant, vous avez oublié mon titre sur votre page Facebook, ça vous donnerait plus de crédibilité.

 – M’avez-vous dit merci pour mon temps et ma créativité?

A- Où sont les articles?

 – Vous aviez dit payer le travail à faire, car j’étais pro, mais vous avez changé mon statut à celui de bénévole  aux dernières nouvelles, juste après livraison et un merci.

A- Je ne vais certainement pas rémunérer ce genre de choses. Nous ne pourrons pas aller de l’avant avec vous.

 – Je ne vais pas pouvoir épouser la philosophie de votre entreprise.

Merci, c’est bien, mais un salaire à juste valeur, en plus du merci, c’est beaucoup mieux.

* Si vous avez aimé ce dossier, visitez la page Facebook pour faire un like. 

Copyright © 2013 – 2016 Santé Mentalité – Tous droits réservés – sante.mentalite@hotmail.ca

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :