Santé Mentalité

Créons des liens pour faire du bien. Se réaliser dans l'existence, c'est demeurer et devenir soi

L’absurde pénitence : stigmatisation

freedom

(Par Hella Ahmed) Même en présence d’une santé mentale en équilibre et un sérieux engagement dans un processus de guérison, on parlera de vulnérabilité puisque nous en avons tous, et parfois de risque de rechute avec l’existence d’un certain diagnostic de santé mentale.

Malheureusement, l’historique de santé mentale peut causer, à tort, une attitude de stigmatisation chez certaines personnes et dans certains contextes. Cette réalité peut aussi avoir pour conséquence de causer plus de stigmatisation à cause de l’autostigmatisation.

Des personnes stigmatisées finissent par contribuer à perpétuer la stigmatisation quand leur estime de soi se trouve affectée par les mauvais jugements et qu’elles viennent à se croire inférieures à ceux qui n’ont pas de diagnostic ou ne semblent pas souffrir d’un problème de santé mentale. 

Les interprétations à la vue d’une mention se rapportant à la santé mentale ne sont pas toujours celles d’une réflexion autour des méthodes d’évaluation passées et des façons de faire et de penser qui ont changé depuis que l’on a commencé à traiter des patients dits psychiatriques. Aussi, en faisant des recherches, on peut voir que des cas de faux diagnostics existent et que de mauvaises réactions à des médications ont pu causer du tort.

Une pénitence absurde

On ne trouvera pas un diagnostic d’homosexualité dans un dossier médical puisque les mentalités ont fort heureusement changé à ce sujet et que l’on a cessé de juger de la santé mentale des gens en se basant sur leur orientation sexuelle. Ce n’est qu’en 1974 que l’on a retiré cette absurdité du DSM-II (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), mais combien de faux diagnostics ont pu accompagner des gens brimés dans leur vérité lors de leurs démarches de santé ou d’emploi?

Malgré le progrès, à cause des préjugés, quand un constat a été posé, il peut causer des dérangements pour longtemps. Ce n’est pas le jugement clinique selon les normes du moment qui pose le problème, ce sont les conséquences de la stigmatisation alors que le rétablissement est possible quand il y a condition à soigner et la détresse que cela peut provoquer chez l’individu qui sont néfastes.

Il est absolument nécessaire de se faire aider par des professionnels de la santé quand on souffre et c’est aussi important de ne pas se laisser heurter pas la stigmatisation et l’autostigmatisation. On ne peut construire des ponts et les détruire en même temps.

Préjugés et discrimination à l’emploi 

La discrimination à l’emploi dans certains milieux professionnels, à cause d’un équilibre mental remis en question, est une barrière à l’intégration, elle mène malheureusement à la pauvreté et à l’isolement de personnes parmi celles qui portent le fardeau d’un faux diagnostic comme parmi celles qui se trouvent stigmatisés à cause de troubles et/ou maladies mentales pour lequels elles ont reçu ou reçoivent des soins.

La détérioration de la santé mentale est aussi, en partie, une conséquence des conditions de vie difficiles et jugements hâtifs et blessants venant d’un entourage mal renseigné et de professionnels qui ont accès dans différents contextes à des informations sensibles concernant sa santé mentale.

Prévention et déstigmatisation

Pour mettre fin aux préjugés, on pourrait redonner tout son sens au mot résilience et reconnaître que les événements du passé ne doivent pas faire figer dans le temps. Il suffit de constater que l’histoire témoigne du changement de mentalités dans bien des domaines, non de la fatalité.

La prévention passe par la sensibilisation en premier lieu. C’est par l’information et le partage de connaissances qu’on peut travailler à dissocier maladie mentale et pauvreté matérielle.

En ayant un esprit critique et en misant sur les meilleures pratiques, il est possible de briser les faux miroirs et combattre la discrimination qui trouve rapidement son chemin quand des perceptions erronées guident comportements et prises de décisions dont l’impact est conséquent.

* Si vous avez aimé ce dossier, visitez la page Facebook pour faire un like.

Copyright © 2016 Santé Mentalité -Tous droits réservés – santementalite@hotmail.ca

1 commentaire

  1. A reblogué ceci sur La juste cause de la santé mentaleet a ajouté:
    Un obstacle de trop pour le rétablissement!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :