Santé Mentalité

Créons des liens pour faire du bien. Se réaliser dans l'existence, c'est demeurer et devenir soi

Bitch Fight : Quand les femmes se sabotent!

Rivalité

(Par Hella Ahmed) Les obsessions ou les batailles qui durent dans le temps pour cause de rivalité entre femmes sont très courantes en milieu professionnel, d’ailleurs beaucoup de psychologues et de coach en leadership se sont penchés sur la question pour comprendre cette violence sournoise et très apparente à la fois.

Pourquoi beaucoup de femmes sont aussi dénigrantes et révoltantes dans leur attitude les unes vis-à-vis des autres en milieu professionnel? La méchanceté est-elle gratuite? Qu’est ce qui motive ces entraves de bas niveau? 

Malheureusement, la réponse la plus courante est celle des complexes personnels, soit de l’insécurité, mais surtout du soucis sauvage de l’avancement, soit la prise de pouvoir à tout prix, le gain personnel en validation du point de vue du regard de la société en général et peut être des hommes en particulier pour certaines d’entres-elles. Le narcissisme serait pour cause aussi. De plus, pour certaines femmes, il est question d’adopter la même attitude que les hommes envers les femmes pour faire partie du groupe dominant, quand dans un milieu professionnel donné, les femmes sont plutôt dénigrées au niveau de leurs compétences et statut en emploi en congruence avec leurs qualifications et expériences.

La tendance n’est donc pas à l’appui et la solidarité entre femmes quand une femme est victime d’abus au travail, que ce soit du harcèlement sexuel ou moral, que l’agression soit faite par un homme, une femme, ou qu’elle soit de type intimidation de groupe. Cet article explique très bien Les formes générales d’intimidation.

Aussi, la jalousie est une raison dominante dont les conséquences s’expriment plutôt dans la malice, le sabotage et la manigance, alors que pour les hommes des confrontations un peu plus franches sont constatées. Il semblerait, selon des observations et récits, que même dans certains milieux plutôt féministes, la tendance ne soit pas toujours à la collaboration et au respect, mais que la méchanceté soit courante. 

Évidemment, il y a des degrés, et les fixations démontrent un côté malsain ancré et des revanches personnelles pour des raisons « plutôt réelles » ou fabriquées, et donc des traits de personnalité problématiques quand il en est de l’interaction, dans le respect, avec le même sexe. 

Heureusement, bien que ce soit une réalité longuement étudié et discuté, la collaboration, le respect, la reconnaissance et la compétition loyale existent entre femmes. Aussi, nombreuses leaders et nombreux leaders nous enseignent la compassion et l’auto-compassion, des stratégies efficaces d’autodéfense et les principes d’une communication non violente pour contrecarrer ce phénomène et travailler à améliorer les conditions de travail des femmes en général. 

À lire sur le sujet, le livre «Bitch Fight»  (Vanessa Vershaw Australian Leadership and Business Psychologist joins forces with Jean-Francois Ducharme Canadian author and Business Psychologist to bring you Bitch Fight. The leadership book that lifts the lid on what’s really stopping women get ahead at work.). 

Voilà aussi quelques articles que l’on retrouve dans des magazines féminins qui traitent des visages de la rivalité féminine (sans proclamer qu’ils soient absolument vrais ou faux).

La rivalité entre femmes: réalité ou stéréotype?

Rivalité : les femmes sont-elles solidaires ou rivales entre elles ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :