Santé Mentalité

Créons des liens pour faire du bien. Se réaliser dans l'existence, c'est demeurer et devenir soi

L’évaluation : un outil d’expansion, pas une punition

problem-860227

(Par Hella Ahmed) Les gens s’évaluent constamment les uns les autres. L’évaluation ne doit pas être prise au premier degré à chaque fois que quelqu’un en prend l’initiative dans un milieu ou un autre. 

On pourra vous évaluer de façon abjecte pour vous faire taire si ce que vous avez à dire ébranle des desseins cachés ou des objectifs qui ne sont pas les vôtres dans un domaine ou un autre.

Le sabotage passe aussi par l’évaluation biaisée en relation amoureuse, en amitiés, et au travail malheureusement. Il ne se présente pas uniquement de façon assez visible bien que subtile en rendant votre vie au travail et ailleurs difficile au plan pratique, il se fait sur le plan moral  aussi.

Parmi ces actions pernicieuses qui démoralisent, on retrouve le manque de politesse et la dévalorisation verbale, les constats erronés qui plongent dans le flou déconcertant de l’absurde, la discrimination et les postulats fermes malgré des preuves contraires et évidentes quant à la situation réelle d’un problème ou un autre. Quand l’évaluation devient science fiction, l’introspection et la restructuration font partie de la solution. 

La perversion : philosophie première du manipulateur hostile 

Si une machine est hors fonction et qu’on vous dit que c’est vous qui ne savez pas la faire fonctionner, car vous êtes mauvais technicien, vous ne pouvez pas vous défendre, vos connaissances ne vous permettent pas forcément de réparer la machine ou de prouver son dysfonctionnement avec un jargon qui démontre une bonne évaluation du problème technique.

Si vous demandez une vérification externe, on pourra vous accuser d’être agressif puisque vous remettez en question l’autorité interne et vous aurez  probablement droit à une évaluation peu réaliste, peut-être même un avertissement proclamant votre manque de coopération. Et même s’il y a évaluation externe de la situation technique qui pose problème, comment pouvez-vous vérifier qu’elle a bien eu lieu si vous n’avez pas droit à votre opinion ou que poser des questions directes pour obtenir une information sérieuse vous est interdit?

Vous avez donc osé utiliser votre cerveau pour constater un dysfonctionnement et vous avez de plus osé être soi-disant agressif en demandant que les choses se fassent de façon logique et transparente, vous êtes donc bien bête et vous ne savez pas communiquer de façon non violente.

La perversion est la philosophie première du manipulateur hostile. Les esclaves sont physiquement et psychologiquement agressés quand ils se révoltent, les personnes vivant des relations abusives se font continuellement évaluer par l’agresseur qui retourne toute plainte contre la personne qui l’a formulée, par abus de pouvoir. Le fraudeur ne reconnaît bien entendu pas la fausseté de son faux-titre, il devient agressif et vous accuse celui qui le défie d’être agressif.  

L’agresseur fait dans le subtil et le direct dissimulé 

Le manipulateur ne se justifie pas et ne nie pas, il reste buté et se fait accompagner par d’autres pour que l’effet de groupe écrase la crédibilité de la cible. Se faire passer pour victime fait aussi partie de ses tactiques. On frappe alors plus fort et de tous les côtés pour empêcher la cible de se défendre ou de se relever. C’est comme un match de boxe sans règles ni arbitre.

Souvent, l’agresseur s’adresse bien mal à la personne qu’il veut troubler ou ébranler, mais il garde toute communication écrite défensive et se met en situation d’autorité et de victimisation à la fois. Il agira très différemment en face à face et dans le privé.  

La transparence sera une de ses exigences vis-à-vis de la personne ciblée par ses comportements inadaptés, mais il se comportera personnellement de façon totalement contraire quand il sera à risque de laisser des traces.

Il sera railleur et violent verbalement vis-à-vis de la personne cible, et ce parfois même en présence d’autres personnes, par narcissisme et démonstration de pouvoir, par abus de pouvoir ordinaire de la vie quotidienne, mais il ne laissera pas de traces visibles.

Si la cible devient ouvertement victime en affichant sa détresse psychologique ou en réagissant avec force, il restera de marbre et l’accusera d’être fragile et inapte à communiquer de façon normale. Il jouera la carte de la perte de jugement et du risque à éviter pour l’écarter de l’organisation. 

Votre évaluation de l’évaluation 

Avant d’accepter une évaluation, réfléchissez à des questions de fond. Qui évalue? Sur quels critères se base-t-il? Quel est son style communicationnel habituel? Quels sont ses intérêts en général? Est-il compétent au plan humain, communicationnel et organisationnel pour tirer des conclusions au niveau professionnel à votre sujet? 

Certains manipulateurs jouent la carte de l’évaluation vous impressionner et maîtriser leur cible, voilà pourquoi il est important de se poser des questions dans tout contexte et à tout moment quand le rapport de force se fait sentir

Un partenaire amoureux qui vous évalue se prend pour votre chef, alors qu’une relation amoureuse est une association, si votre associé vous juge en prenant une position d’autorité, il n’y a plus de collaboration réelle.

Si vous voyez un problème évident au travail et que vous le relevez, on pourra vous aider de façon transparente à le régler en vous accompagnant jusqu’au bout de votre questionnement par respect de votre professionnalisme. Dans un scénario tout autre, votre présence attentive risque de déplaire et vous subirez peut-être une pseudo évaluation comme réprimande. On fera une sorte d’intervention de force pour faire cesser un comportement inadapté qu’on vous aura décrété pour vous signifier que vous n’avez pas votre mot à dire.

Des environnements de travail malsains, il y en a beaucoup. Les environnements de travail plus équilibrés sont heureusement plus nombreux. Ce n’est pas la taille de l’organisation qui détermine ce mode de fonctionnement, une petite organisation peut très bien adopter un style autoritaire abusif, les liens étroits entre les gestionnaires donnent de la force au cancer.

Parmi les solutions, le travail des facilitateurs ou coachs en gestion du changement et développement du leadership. Ils sont invités à agir au sein des organisations pour influencer de façon positive et inviter à changer les mentalités en donnant des formations qui aident à baisser les tensions et semer les graines d’une collaboration. 

* Si vous avez aimé ce dossier, visitez la page Facebook pour faire un like. 

Copyright © 2013 –  Santé Mentalité – Tous droits réservés – sante.mentalite@hotmail.ca

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :