Santé Mentalité

Créons des liens pour faire du bien. Se réaliser dans l'existence, c'est demeurer et devenir soi

Une représentation humaine et efficace

Represent

(Par Hella Ahmed) Chaque organisme ou entreprise a besoin de visibilité pour avoir de l’impact et donner envie aux clients, associés et partenaires de tous les horizons de créer des liens, de les maintenir et de les solidifier. L’attitude professionnelle des représentants est primordiale dans ce processus, elle nécessite la maîtrise de certains éléments essentiels à la diffusion du savoir et de l’information. Parmi ces éléments :

Le dynamise et l’engagement : Le représentant est un messager qui utilise sa créativité pour influencer, il ne décharge pas toute sa personnalité à chaque interaction destinée à la représentation. De ce fait, il démontre un grand dynamisme engagé et connait l’importance de son impact.

L’intelligence émotionnelle : Elle permet de prendre une distance par rapport à ses ressentis et frustrations personnelles quand il est temps de rentrer en contact avec des professionnels qui accompagnent dans ce processus de mise en valeur du produit, service et culture.

Ne pas établir cette distance peut, par exemple, mener à projeter l’hostilité ressentie en général, en lien avec une problématique particulière dans la société, sur une personne ou une autre qui sera hâtivement identifiée comme menaçante lors d’une situation avec un certain niveau de stress. Cette personne ne sera probablement plus perçue comme un individu avec des acquis et des qualités, mais comme un simple symbole négatif.

L’intelligence émotionnelle se développe et concerne directement la gestion de ses émotions et la prise en considération de celles des autres. Tomber dans des effusions émotionnelles dues à une sensibilité passionnée à afficher comme la démonstration de son engagement peut mener à déraper du sujet et du cadre de l’intervention dans certains contextes.

L’interaction avec un auditoire aussi bien restreint que plus large se fait dans le respect de la distance professionnelle qui empêche les débordements non souhaités. Une sorte de dissociation permet de bien rester dans un rôle qui a été choisi consciemment et de ne pas faire de la personnalisation soit croire que ce que vivent les autres au niveau des émotions et sentiments nous concerne forcément et directement.

L’esprit de synthèse : C’est la capacité de se recentrer régulièrement sur la réalité de ce qui est en jeu à court et à long terme. C’est avoir une perspective globale et une attention bien dirigée vers les objectifs identifiés.

L’incapacité à prendre du recul et à interagir selon le contexte est loin d’être profitable pour l’employeur. La capacité de synthèse est liée à la souplesse intellectuelle et à la créativité, elle est le moteur de la pensée stratégique.

L’ouverture d’esprit et la politesse : Le respect de l’interlocuteur ainsi que le respect de la culture de l’entreprise que le messager est sensé représenter durant la négociation et la réalisation des étapes gagnantes d’une bonne visibilité sont d’une importance capitale.

On apprend sur le terrain, dit-on, évidemment, mais l’ouverture d’esprit et la politesse demeurent des prérequis à tout processus d’apprentissage et de collaboration.

La préparation : Se présenter non préparé à des interventions qui demandent des connaissances que le représentant ne possède pas peut le mener à avoir une attitude agressive ou désinvolte pour déguiser ces lacunes. Les professionnels sont capables de déchiffrer ce genre de comportements et ne sont pas en situation de les gérer par manque de temps et par respect de leur propre cadre d’intervention.

La critique : Tomber dans la critique inutile ou se permettre de procéder à des évaluations qui nécessitent des qualifications manquantes est parfois un moyen de camoufler un sentiment d’incompétence lié au manque d’expérience et de connaissances. Le représentant qui ne se sent pas à l’aise reporte son intervention, refuse le mandat ou se fait remplacer temporairement pendant qu’il est en formation.

La critique constructive se fait dans un esprit de collaboration et permet un ajustement positif. Avoir certaines notions en résolution de problèmes rend le dialogue collaboratif possible dans bon nombre de cas. 

* Si vous avez aimé ce dossier, visitez la page Facebook pour faire un like ICI

Copyright © 2013 – 2016 Santé Mentalité – Tous droits réservés – sante.mentalite@hotmail.ca

Bande

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :